HEÏDI DANS LES VILLES - CIE LES TRANSFORMATEURS - 1996

Heïdi dans les Villes / Nicolas Ramond / Les Transformateurs

 ©Bertrand Saugier  ©Bertrand Saugier  ©Bertrand Saugier  ©Bertrand Saugier  ©Bertrand Saugier  ©Bertrand Saugier  ©Bertrand Saugier  ©Bertrand Saugier  ©Bertrand Saugier  ©Bertrand Saugier  ©Bertrand Saugier  ©Bertrand Saugier

C’est l’histoire d’une petite fille. Elle s’appelle Heidi. Notre Heidi est une lointaine descendante du personnage de Johanna Spyri, transplantée dans une de ces fameuses "cimes artificielles" qu’on trouve à la ville. Elle habite au vingtième étage d’une tour HLM baptisée "LE MONT-BLANC" : quand il fait soleil, elle voit les montagnes. En une heure, nous vivons une journée avec Heidi, du réveil au sommeil, dans sa cuisine, son quartier général d’où elle ne peut presque pas sortir. Heidi est malade. Elle a une maladie des poumons et doit se brancher plusieurs fois par jour sur une machine qui l’aide à respirer. Alors, son oxygène, c’est son imaginaire. Quand Heidi part à l’assaut de la montagne Mont-Blanc, tout est possible...

Distribution

Conception et mise en scène : Nicolas Ramond
Collaboration artistique : Anne de Boissy
Jeu : Marie-Aude Christianne et/ou Anne de Boissy
Lumières : Yoann Tivoli
Son : Jean-Luc Simon
Régie plateau : Edouard Frilet
Fresque : Groupe Miami
Costumes, accessoires : Catherine Bouchetal