ANDROMACA REAL - CIE LES TROIS-HUIT - 2011

Andromaca Real / Ximena Escalante / Sylvie Mongin-Algan / Les Trois-Huit

POLYPTYQUE ESCALANTE #3

 ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre  ©Aurelien Serre

Les choses arrivent par morceaux. Les personnes arrivent et elles sont des morceaux. Je suis ici, étant un morceau de moi-même. Et je l’attends lui, qui est un autre morceau, un morceau masculin. Lui, il va me demander mon être, mais comme ça il ne l’aura pas parce que je ne l’ai pas moi-même, il va me demander mon corps. Et je vais lui donner…
Andromáca Real, X.E.

Ici comme chez Racine, Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque qui n’aime pas.
Mais ici pas de meurtres pas de rois pas de navires pas d’autels.
L’action se passe dans une ville, ses rues, ses bâtiments, ses bureaux, ses bars, ses magasins, ses parcs, ses laveries, ses recoins secrets, et… rien.
Sylvie Mongin-Algan

Distribution

Texte : Ximena Escalante
Traduction : Aurélie Dupire, éd. « Le Miroir qui fume »
Mise en Scène : Sylvie Mongin-Algan
Assistant à la mise en scène : Sébastien Valignat
Jeu :Anne de Boissy : Hermione /Elodie Grumelart : Andromaque / Jonathan Peronny : Oreste / Florian Santos, Pyrrhus / Abdelslam Laroussi Rouibate : Homme riche, Homme beau, Homme génial, Homme conventionnel, Homme incertain, Le vendeur, L’homme, L’autre
Scénographie et Lumière : Yoann Tivoli
Son : Marie Nachury
Costumes : Clara Ognibene
Vidéo : Vincent Boujon